EN FR
Home   Nouvelles   Bester, Peliwo, Polansky et Shapovalov accèdent au deuxième tour du Challenger Banque Nationale de Granby

Bester, Peliwo, Polansky et Shapovalov accèdent au deuxième tour du Challenger Banque Nationale de Granby

Les matchs de premier tour se poursuivaient aujourd’hui au parc de l’Île et plusieurs Canadiens étaient en action. Le soleil plombant était au rendez-vous pour les rencontres de la journée.

En matinée, Philip Bester (Vancouver, BC) a connu un match ardu sur le court central, dans une chaleur accablante contre le Britannique de 28 ans Edward Corrie. Après une manche initiale laborieuse, Bester est revenu au combat plus fort et bien qu’il ait été mécontent de plusieurs décisions de l’arbitre, il s’est emparé de la deuxième manche 6-3. Le Vancouvérois de 27 ans a mis tous les efforts nécessaires pour demeurer de la partie et la stratégie s’est avérée payante puisque Bester a signé une victoire de 2-6, 6-3 et 6-3.

Filip Peliwo (Vancouver, BC) a brillé sur le terrain alors qu’il s’est défait de l’Australien et 7e tête de série Andrew Whittington. Dans un affrontement qui a duré presque trois heures, il a effacé huit balles de bris et a témoigné d’une force de caractère remarquable. Après avoir concédé la première manche, Peliwo s’est accroché et a eu le dernier mot sur le 181e joueur mondial avec un gain de 6-7(2), 6-2 et 7-6 (0).

« Cette victoire était très importante pour moi, moralement parlant. J’ai gagné très peu de matchs cette année et remporter un match comme celui-ci comptait énormément. Techniquement, je n’étais pas au point et j’ai commis beaucoup de fautes, mais mentalement, j’étais très fort » explique l’athlète de 22 ans.

Deux matchs tout canadiens ont eu lieu aujourd’hui, notamment le duel opposant l’Ontarien Denis Shapovalov (Richmond Hill, ON) au Québécois Samuel Monette (Repentigny, QC). Les deux athlètes ont exhibé un niveau de jeu exceptionnel sur le terrain, au grand plaisir de la foule. La rencontre a été très serrée et Shapovalov semblait éprouver beaucoup de difficulté au service alors qu’il a commis cinq doubles fautes et qu’il n’a gagné que 35 pour cent de ses points en retour de service. Malgré tout, l’Ontarien s’en est tiré avec une victoire en deux manches identiques de 7-5.

Le second match opposait Peter Polansky (Thornhill, ON) à Félix Auger-Aliassime (Montréal, QC). Polansky a été dominant dès le départ et l’athlète de 28 ans est demeuré constant tout au long de la rencontre. Il a d’ailleurs brisé Auger-Aliassime à quatre reprises. Le jeune Montréalais a produit trois aces, mais il a commis trop de fautes directes pour reprendre le contrôle du match. Polansky a eu raison de son rival en des comptes de 6-2 et 6-4 et accède ainsi au deuxième tour.

Du côté féminin, Françoise Abanda (Montréal, QC) a subi un revers aux mains de l’Américaine Jacqueline Cako. Alors qu’elle menait 4-0 en première manche, Abanda n’a pas su tenir tête à Cako et cette dernière s’est bien battue pour revenir et s’emparer de la manche 6-4. Le même scénario s’est produit au deuxième acte alors que Cako tirait de l’arrière 3-0. Abanda a multiplié les fautes directes et la native de Washington en a tiré profit. À la fin de la rencontre, le tableau indicateur affichait 6-4 et 7-6 (4) en faveur de l’Américaine.

Aleksandra Wozniak (Blainville, QC) a connu le même sort que sa compatriote alors qu’elle s’est inclinée face à l’Américaine et 400e raquette mondiale Ellie Halbauer. La joueuse de 19 ans a joué un jeu très agressif et n’a laissé aucune chance à Wozniak. Malgré une belle remontée en deuxième manche, la Canadienne s’est avouée vaincue par la marque de 6-1 et 6-3.

Demain, Bianca Andreescu, Isabelle Boulais, Frank Dancevic, Denis Shapovalov tenteront de remporter leur match de deuxième tour.

Crédit photo: Sarah-Jäde Champagne